top of page
  • Laurence BANCEL-CHARENSOL

Les aides à l'apprentissage en 2023 pour un apprenti

Dernière mise à jour : 17 janv.

Accueil / Articles / L'actualité / Les aides à l'apprentissage en 2023 pour un apprenti


by Laurence BANCEL-CHARENSOL




Être apprenti, c’est développer des compétences, c’est découvrir le monde professionnel, c’est acquérir une expérience, c’est toucher un salaire…


Mais c’est aussi être éligible à de nombreuses aides à l'apprentissage, et il ne faut surtout pas les négliger !


Détrompez-vous si cela ne vous semble pas la priorité : un apprenti bien informé sera plus à même de bien préparer son intégration et donc de réussir sa période probatoire en entreprise.

Mais, il y a tant de chose à faire quand on devient apprenti qu’on ne sait souvent pas par où commencer !


Alors,

  • Si vous êtes apprenti : cet article de 5min est fait pour vous !

  • Si vous êtes un CFA ou un maître d’apprentissage : pensez à envoyer cet article à votre apprenti car l'accompagner dans ses démarches pour obtenir des aides à l'apprentissage fait partie des preuves de l'attention privilégiée que vous lui portez ! Alors oui ! Faites passer ce message !


Quelles sont les aides à l'apprentissage en 2023 pour un apprenti ? C’est parti !



 

1) Une plateforme simple et rapide pour connaître ses droits !


Le moyen le plus simple pour commencer c’est d’aller sur le portail https://www.mesdroitssociaux.gouv.fr.


C’est un portail universel destiné à tous, personnes en activité, sans emploi ou à la retraite. Il permet de comprendre et de simuler ses droits et prestations, de retrouver rapidement ses organismes de rattachement, et de réaliser ses démarches en ligne. Il permet de consulter l’ensemble de ses ressources et de découvrir les évènements de vie qui appellent à de nouvelles démarches administratives.


Essayez donc pour vous-même, vous verrez c’est assez stupéfiant !


 

Vous avez des questions sur l'apprentissage ?


On a les réponses ! Vous voulez savoir comment ça marche ? 👇🏼



 

2) Maintenant, le logement !

2.1) Trouver un logement


Selon les villes, trouver un logement peut être vraiment galère !

Alors on vous partage deux sites pour vous aider :

  • Homers.fr

Rappelez-vous, on vous en a déjà parlé dans un précédent article. Homers, c’est une solution à proposer à tous les alternants qui déménagent à plus de 70 kilomètres ou 1h15 de trajet ! Homers.fr est la première plateforme digitale française dédiée à la mobilité́ géographique et professionnelle.


  • Les Foyers de Jeunes Travailleurs (FJT)

Les Foyers de Jeunes Travailleurs (FJT) sont des hébergements réservés aux apprentis et aux autres jeunes travailleurs en situation de précarité. Tenus par des associations, ces lieux offrent des chambres individuelles meublées à petit prix et des espaces communs (cuisine, buanderie…).


Pour trouver une place dans un FJT, il faut contacter les associations gestionnaires et déposer une demande. Certaines associations proposent de remplir ce dossier en ligne, directement sur leur site Internet ou de le télécharger. Il est aussi possible d'envoyer sa candidature directement auprès du foyer.


On vous a mis ici le lien vers l’annuaire des foyers de jeunes travailleurs en France et les informations à communiquer aux apprentis pour déposer leur demande.


2.2) Financer son logement


Se loger a un coût. Et pour les apprentis, cette part de leur budget est souvent important. Heureusement, de nombreux dispositifs sont accessibles afin de diminuer cette charge souvent incompressible.

  • Les aides de la CAF

Pour bénéficier d'une aide personnelle au logement (Als, Alf ou Apl), l’apprenti doit être citoyen français ou justifier d'un droit au séjour (ressortissants de l'Espace Économique Européen (Eee) ou de Suisse), ou disposer d'un titre de séjour en cours de validité (autres nationalités). Il lui faut aussi être titulaire de son bail (sauf pour les mineurs non émancipés).

Le logement doit être situé sur le territoire français, le demandeur ne pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire de votre logement, doit avoir des ressources inférieures aux plafonds en vigueur, payer une part du loyer ou du remboursement du prêt et résider dans un logement décent avec un confort minimum.

L’arrivée dans le monde du salariat est parfois rude en termes de démarches administratives à accomplir. Ne pas oublier de se créer le plus rapidement possible un compte allocataire sur le site de la CAF. Ce compte est obligatoire pour faire des simulations et faire sa demande d’aide.


Retrouvez ici :


Rappelons que les apprentis ne sont pas considérés comme étudiants pour le calcul de leur aide au logement. Cette aide est calculée avec leurs ressources des 12 derniers mois. La CAF récupère automatiquement les salaires perçus. Seuls les revenus d'apprentissage au-delà de 18 473 € par an sont pris en compte dans le calcul de cette aide.




Enfin, pour bénéficier d’une aide au logement, il faut avoir signé un bail en leur nom (et pas celui des parents !).


  • Action Logement

Que ce soit en se portant garant pour appuyer un dossier auprès d’un propriétaire (Garantie Visale), en avançant tout ou partie du dépôt de garantie (Loca Pass) ou par le versement de différentes aides (Mon job mon logement, Mobili-Pass et Mobili-Jeune), Action Logement, acteur majeur du logement en France, apporte des aides pour les apprentis via des solutions concrètes pour leur faciliter l’accès au logement et réduire leurs dépenses.


👉🏻 Cette aide au logement est de 10 à 100 euros par mois, en fonction du montant du loyer et des autres aides au logement perçues par l’alternant.

😉 Les revenus de la famille n’entrent pas en compte dans le calcul du montant (lien en commentaire pour tester son éligibilité et faire sa demande).


😭 L'enveloppe 2023 dédiée à l'aide MOBILI-PASS est atteinte depuis le 30 juin 2023. Par conséquent, depuis le 1er juillet, plus aucune nouvelle demande n'est acceptée.



Une nouvelle fois, retrouvez tous les détails sur Action Logement dans notre article dédié : https://www.mgacf.fr/pages/newsletter-avril-2022.html


 

3) Les transports


L’alternance c’est aussi se déplacer au quotidien entre son domicile, son école ou son entreprise. Là encore, il y des aides et astuces pour réduire la facture.


3.1) Participation obligatoire des employeurs


L’employeur (de droit privé ou public) doit prendre en charge 50 % du prix des titres d’abonnements souscrits par ses salariés pour l’intégralité du trajet entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail accompli au moyen de services de transports publics. C’est vrai aussi même si plusieurs abonnements sont nécessaires à la réalisation de ce trajet (train + bus par exemple). Sont également concernés les services publics de location de vélos.



Certains employeurs vont même au-delà de leurs obligations légales. Alors n’hésitez pas à demander !


3.2) Les aides pour les transports en commun

  • Les abonnements de train :

Si vous avez moins de 27 ans, la Carte Jeune lui permettra de profiter de tarifs réduits sur tout le réseau SNCF. La carte coûte 50 € par an et il y a même des promos en cours dans certaines régions. Il existe aussi d’autres abonnements SNCF qui garantissent des tarifs préférentiels sur certains trajets.

Par ailleurs les usagers du TER peuvent également profiter de l’abonnement élève, étudiant, apprenti. Son tarif dépend de la région de résidence du jeune et du trajet. Certains abonnements proposent aux apprentis des déplacements à -50% en mode loisirs.

Pour en savoir plus sur les différents abonnements SNCF, c’est ici.


  • Les transports urbains publics :

Pour ce qui est des transports en communs en ville, il n’existe pas d’aide au transport en tant que telle pour les jeunes apprentis, mais de nombreux tarifs préférentiels sont appliqués pour les jeunes travailleurs. Conseillez-leur de se rendre dans un bureau d’information du réseau de transport en commun de leur ville pour se renseigner.


  • Une aide de 500€ pour le permis de conduire :

Le Décret n° 2019-1 du 3 janvier 2019 relatif à l'aide au financement du permis de conduire pour les apprentis instaure une aide aux apprentis de plus de pour financer leur permis de conduire. Cette aide est la bienvenue compte tenu du coût élevé de cette formation.


Le montant de l’aide est de 500 euros pour tous, quel que soit le coût du permis.


Attention tout de même, cette aide à l'apprentissage pour l'apprenti n’est accordée qu’une fois : attention aux coûts supplémentaires en cas d’échec à l’examen !


Il est possible de cumuler l’aide de 500 euros avec d’autres aides, même les prestations familiales.

Les conditions pour en bénéficier sont simples : l’apprenti doit avoir plus de 18 ans, un contrat d’apprentissage en cours d’exécution et être engagé dans la préparation des épreuves du permis de conduire autorisant la conduite des véhicules de la catégorie B.


Cette aide est versée par les centres de formation d’apprentis à l’apprenti ou, le cas échéant, à l’école de conduite. Vous pouvez initier des partenariats avec les auto-écoles pour que ces dernières proposent des forfaits à prix réduits. A condition que ce ne soit pas au détriment de la qualité de la formation bien sûr…


On vous recommande de signaler à vos apprentis la page suivante pour y retrouver toute l'information utile et aussi celles qui vous permettront d’accompagner les apprentis dans leur demande d'aide au financement du permis B.


Mais il ne s’agit pas uniquement de l’aide de 500€ pour les apprentis et les élèves de lycée professionnel. 😉👇🏻

Le site de pôle emploi communique des informations très pratiques sur les aides régionales au permis de conduire pour les alternants (lien disponible sur le site etudiant.gouv.fr



#BREAKINGNEWS : à partir de janvier 2024, il sera possible de passer le permis de conduire dès l'âge de 17 ans.



4) Les conditions de vie


De multiples aides à l'apprentissage pour les apprentis afin d'améliorer leur quotidien existent. L’éligibilité dépend de nombreux critères.

Certaines régions peuvent même offrir aux apprentis installés sur leur territoire un soutien financier dans le cadre de leur formation d’apprentissage.


Selon leur âge et niveau de diplôme, les apprentis auront peut-être également droit à la prime d’activité. Vous pouvez faire une simulation sur caf.fr. Son montant actualisé pour 2023 est calculé automatiquement par la CAF et est personnalisé selon plusieurs critères. Tout savoir sur la prime d’activité.


 

A notre avis, le meilleur site disponible actuellement pour se renseigner sur ces aides est le site #1jeune1solution. Il permet de simuler toutes les aides à l'apprentissage auxquelles les apprentis sont éligibles en fonction de nombreux critères à renseigner : leur nationalité, leur âge, leur niveau d’étude, leur lieu de résidence et celui de leurs parents…, et bien sûr de leurs revenus.


On vous invite à leur faire tester ce lien lors de vos séances d’accompagnement et à nous dire ce que vous en pensez !!!



 

Pour continuer l'expérience MGA, vous avez le choix !




Vous voilà incollables sur les aides à l'apprentissage en 2023 pour les apprentis ! 🚀


Si on a oublié de signaler des choses importantes à vos yeux, faites-le nous savoir !


3 843 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page