top of page
  • Maxence WIESE

Contrat d'apprentissage : Comment aborder la suite ?

Accueil / Articles / Cas Pratique / Contrat d'apprentissage : Comment aborder la suite ?


rédigé par Maxence WIESE




Depuis l’arrivée de votre apprenti(e) dans l’entreprise, vous l’avez formé(e) et accompagné(e) dans sa montée en compétence.  Mais nous sommes déjà au mois de mai et le contrat d’apprentissage de votre apprenti va bientôt arriver à son terme.


Vous avez passé des mois (parfois des années) à le former. Vous avez investi du temps, de l'énergie et des moyens dans le développement de ses compétences et de son employabilité.


Et bientôt, sa formation sera terminée. Vous savez peut-être d’ores et déjà ce que vous souhaitez pour la suite du contrat. Ou au contraire, vous n’y avez peut-être pas encore pensé.


Alors, comment aborder l'“après” du contrat ? Quand faut-il le faire ? De quoi faut-il parler ? Pas de panique, nous sommes là pour vous guider !


Voici notre guide pratique pour gérer l’après-contrat avec brio !



Peut-on sanctionner un apprenti qui n'atteint pas ses objectifs ?

 

0- Faire un premier bilan :


Avant de parler des différentes hypothèses, voici une étape préalable que tous les employeurs devraient réaliser : faire un bilan.


Prenez un moment pour réfléchir. Quelles sont les réussites de votre apprenti ? Quels défis a-t-il relevés ? Que peut-il améliorer ? C’est le moment de faire un état des lieux.


N’hésitez pas à intégrer l’apprenti dans ce point, afin d’avoir son ressenti. Son autoévaluation peut aussi donner des indicateurs, et vous aider à ajuster votre management pour la fin du contrat.


Maintenant qu’on a dit ça, je vous propose de parler des différentes hypothèses :


 

Avec notre Veille Apprentissage, recevez la bonne info, au bon moment !

Et on ne vous demande pas de nous croire sur parole.


Testez par vous-même !

Profitez d'une période d'essai gratuite de 30 jours



 

1- Il y a une opportunité dans l'entreprise pour un nouveau contrat d'apprentissage


Tout d'abord, il y a la possibilité de lui faire signer un nouveau contrat d’apprentissage.

Si l’apprenti souhaite poursuivre ses études en apprentissage, vous devez en parler ouvertement et rapidement, avec l'explication des missions potentielles.


Dans l'idéal, vous pouvez organiser un stage interne sur le futur poste, pendant quelques jours, pour que votre apprenti se rende compte. C'est plus simple de se projeter quand on vit la mission et qu'on rencontre les collègues.


Discutez ensemble de la future formation à suivre pour que ce soit cohérent.


Vous pouvez même l'accompagner aux salons d'orientation ou à des journées portes ouvertes. Quand l'école verra comment vous accompagnez votre apprenti, ils l'accueilleront à bras ouverts.



⚠ Pensez également à ce qui est le mieux pour votre apprenti !


Certes, vous avez donné du temps et de votre personne pour le former, le contrat s'est bien passé, et vous avez la possibilité de continuer l'aventure ensemble... Mais est-ce le mieux pour votre apprenti ?


Ne serait-il pas plus bénéfique pour lui de sortir de sa zone de confort, de découvrir de nouveaux horizons et d'acquérir de nouvelles compétences ailleurs ?


Pensez-y et abordez la question de façon transparente avec lui. Et si la conclusion est qu'il souhaite vraiment rester chez vous, alors go ! 🚀


 

2- Il y a une opportunité de CDI dans votre entreprise


Deuxième hypothèse, c’est le cas où vous avez une opportunité de CDI dans l’entreprise. Comme pour la première hypothèse, abordez le sujet rapidement.


La différence, c'est que vous allez remplacer la discussion sur la formation par une discussion sur les conditions spécifiques (rémunérations, horaires de travail, responsabilités, missions...).


Pensez à demander à votre apprenti comment il voit les choses.

Est-ce qu'il souhaite poursuivre ses études ? Partir à l'étranger ? S'installer dans une autre région ?

Il faut comprendre que le délai de réflexion de votre apprenti soit plus long.


Ce genre de décision ne se prend pas à la légère, c’est pourquoi il est important de s’y prendre le plus tôt possible.


"Tiens, et si je me faisais une petite année sabatique moi l'année prochaine...? 😎"


 

3- Il n'y a d'opportunité, mais vous voulez garder contact


Il est parfaitement possible que vous ne pouviez pas proposer d’opportunité à votre apprenti, mais que vous souhaitiez garder contact avec lui.

Eh oui, l'apprentissage, ce n'est pas juste avoir un salarié payé moins cher (😉), c'est aussi des liens qui se créent !



Le meilleur conseil que l'on puisse vous donner dans cette situation, c'est encore d'être transparent.

Il n'y a pas grand-chose de pire pour un alternant que de rester dans l'expectative.


Il faut qu'il sache rapidement comment il doit s'organiser, et que son avenir n’est pas dans cette entreprise. Cela lui permettra de commencer à réfléchir à son nouveau projet professionnel, et de se préparer à la suite dans les meilleures conditions.


Et si vous souhaitez garder contact avec lui, ouvrez-lui votre carnet d'adresses. Je suis sûr que vous préférez qu'il aille travailler chez un partenaire de votre entreprise, voire chez un client.

Ce sera bénéfique pour tout le monde.


 

4- Bonus : Il n'y a d'opportunité, et vous ne souhaitez pas garder contact


Évidemment, si le contrat se passe mal, que vous n’entendez pas avec votre alternant, voire que vous avez envisagé la rupture, veillez à rester poli et courtois.

Je sais, c’est la base, mais « ce qui va sans dire va mieux en le disant » 😉.


Gardez également à l'esprit que l’inadéquation est rarement la cause d’une seule personne.

Peut-être qu’il sera parfait dans son prochain poste. Qu’il sera pleinement épanoui.


Donc évitez de lui coller une mauvaise réputation. Tout le monde a droit à une seconde chance 😉

Vous l’avez compris : le plus important, c’est la communication. Mieux vaut prendre le temps d’aborder tôt dans l’année la suite du contrat, plutôt que d’attendre le dernier moment.


Cela évitera bien des surprises, votre côté comme du sien !


 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager autour de vous et à nous le dire sur LinkedIn.

Et si vous voulez plus d'infos sur le monde de l'apprentissage, on vous propose de tester gratuitement notre veille pendant 30 jours, sans engagement !


Bon, avant de se quitter, on va se donner un petit exercice à faire avant le prochain article : abordez le sujet avec votre alternant, et venez nous dire sur LinkedIn comment ça s'est passé. 😉

Si vous avez la moindre question ou si vous souhaitez échanger, l'équipe MGA est à votre disposition.


A très vite !

36 vues0 commentaire

コメント


bottom of page